La douceur du rythme, du chant et de la dance traditionnelle font partie de l'éducation


Chanson Lao: sur les fleurs du franginanier - fleurs Champa.


Cliquez pour écouter

écoutez en audio  

ou

en vidéo

 

Interprété gracieusement par Chao PangKham,  Parole de Maha Phoumi Chittaphong,

 


( voir lettre de Chao PangKham adressée à l'auteur de ce site en bas de page )

 

Chao Pangkham

Le rythme et la dance, un art qui réclame une infinie patience

 

  Chanson chantée en Laotien:

     
O duang Champa Vê la som nong Nuk hên phan song
Mong hên hoa chay Hoa nuk khuane day Nay kin tiao home
Hên souane dork may Bi da pouk vay Tang tê nan ma
va la ngane ngao Tiao sua ban thao Hao hay so ka
Tiao duang Champa khou kien hao ma Tê ngam noy euil
     
Kin tiao sam khan Tit phan hoa chay Pên na hak khay
Pheng vay seuil som ngam ngao hao dom O Champa home
Mua dom kin tiao Pan phop sou kao Ti phak tiak pay
Tiao pên dork may Thi ngam vi lay Tang tè day ma
Tiao duang Champa Ma la khouane hak Khong hiam ni euil
     
O duang Champa Bou pha muang lao Ngam dang duang dao
Sao lao phoum tiay Keuth you phay nay Dène dine Lane Xang
Tha day phat phak Nay la thet tiak Ban keuth Muang none
Hao tia oa tiao Pên puane huame ngao Thao sin si va
Tiao duang Champa Ma la ngam nging Ming Muang hao euil
     

Traduction et versification Française de Koupranom Abhay:

     
O douang Champa, quand je t'adore, je me réjouis
De mille pensées, par ton parfum qui m'envahit,
Je vois les fleurs du paternel, plantées jadis,
Quand je suis triste, tu me soulages des nostalgies,
Ma chère Champa, alter ego de mon enfance.
     
Ta douce odeur, ancrée au cœur, vaut d'être gardée
En cas d'ennui, je te chéris et pour toujours,
Quand je te sens, tu me rappelles mon ex amour,
Tu es la belle, fleur merveilleuse d'éternité,
Ma chère Champa, parure de fleurs de ma romance.
     
O Douang Champa, fleurs de Muong Lao, belles étoilées,
Les Lao sont fiers en tant qu'enfants, fils du Lan Xang,
Si je devais quitter ma terre, ou m'exiler,
Je te prendrais, à tout jamais comme une amie,
Ma chère Champa, essence de vie de mon pays.
     

Réponse de Chao Pangkham à ma demande de mettre sur ce site la chanson O Duang Champa qu'elle chante:

M . AMPHONESINH,

Je vous remercie pour votre mail ainsi que « vos félicitations ».

Pour la chanson de « Dork Champa » qui comme vous le dites si bien « Fleurs de ma jeunesse », « Fleur de mon pays… », vous pouvez bien sûr l’ utiliser sur « votre site », j' en serrai très « honoré ».

Je vous remercie d’avoir consacré une très belle page sur « la chanson » en de si « bonne et honorable place ».

Je voudrais vous féliciter « à mon tour » pour « la beauté » de votre site consacré aux Fleurs Champa.

C’est une très belle passion que vous avez, et « votre site » est d’une beauté remarquable.

Mon émotion est grande en visitant les pages que vous avez crée.

Pour un Lao d’origine et natif de Paksé, vous aviez si bien su faire « revivre » si loin de notre terre de naissance, cette « unité d’identité lao » à travers notre « fleur symbolique ».

Je ne manquerai pas « de faire des liens » sur votre site, un travail si remarquable pour notre pays mérite l’intérêt de tous les Lao.

Veuillez croire, Monsieur AMPHONESINH, l’expression de mes sentiments distingués 

Chao Pangkham